Ressources du dimanche (10) : les menus en mode UX

Après mon article sur les menus en mode code et UI, voici pour ce dimanche, quelques réflexions sur les menus en mode UX. Faire un menu, c’est bien ! Encore faut-il qu’il soit mis en contexte et optimisé en terme d’utilisabilité et d’accessibilité. Une vision en UX (User Experience) nous permet d’y parvenir. C’est pourquoi, je vous propose cette fois, une revue d’articles pour réfléchir sur le sens, la nécessité du menu, et ses formes pour nos interfaces desktop et mobile.

Ressources du dimanche (09) : les menus en front-end

Prenons donc les choses par le menu ! Le menu, un élément déterminant dans nos sites. Il donne les clés pour naviguer quelque soit  le device, et contribue à rendre lisible votre site et votre architecture de contenus. Voyons quelques propositions de menus bien pensés, en terme de code et d’intégration front, afin de trouver à travers ces exemples, inspiration et solutions utiles en terme de code.

L’intuition pour le Web

LE livre pour l’ergonomie web, de nouveau disponible

 

Grand classique, ce livre est essentiel pour connaître, parfois reprendre, les principes de base nécessaires d’ergonomie en vue de gagner la satisfaction des visiteurs d’un site internet. J’ai eu beaucoup de plaisir à (re)lire ce livre, seconde édition enrichie (chapitre sur l’accessibilité).

« Je ne veux pas chercher »

Le titre est explicite, la voici la loi d’utilisabilité qui engage toutes les autres ! Faire simple ne suffit pas, il faut que le design d’un site soit ergonomique dans cette ultime optique. Rendre la navigation, la visibilité et la lisibilité des informations évidentes, claires et fluides.

Steve Krug, dans un style assez simple et divertissant, nous montre à quel point le web doit tenir compte de lois d’intuition empirique dont nous faisons tous preuve… Notre utilisation du web reste assez dans le pressenti. Quand on fait une recherche sur internet, quels sont les critères qui nous font choisir tel ou tel lien ? On devine, essaie, on tâtonne en fait. L’aléatoire demeure une valeur sûre qui peut anéantir des semaines de travail de design ou de rédactionnel…. Alors comment saisir au vol l’insaisissable clic sur nos pages et nos liens ? Steve Krug énumère dans ce livre les éléments déterminants qui peuvent faire basculer le poignet du visiteur sur la souris.

« Google, le robot qui veut devenir humain »

Le programme informatique de Google compte plus de 500 millions de variables informatiques, en perpétuelle amélioration et sophistication. Pourquoi ? Pour s’approcher au maximum du comportement humain face à des pages web, des langages, des mots… A peine tapons-nous les mots sur le moteur de recherche qu’il les complète pour nous, en quelques millièmes de secondes…. Nous laissons-nous prendre par ce qu’il nous suggère ? Cette facilité est très tentante ! Google se développe notamment en expertisant cette intuition empirique sous forme d’algorithmes et de variables. Il nous traque dans le but d’améliorer les visites de telle ou telle page web. Google a bien compris là où la différence se fera.

Steve Krug nous aide donc à saisir cette part somme toute très humaine insticntive propre à chacun qui fait que nous irons sur cette page, ou pas. Et c’est vraiment pas mal du tout !

Au fait, le 13 novembre : journée mondiale de l’utilisabilité

Quelques pages à voir :

http://www.sensible.com (site de Steve Krug)

http://www.ergolab.net/

http://www.simpleweb.fr/journee-mondiale-de-lutilisabilite/

http://www.interfacesriches.fr/

http://www.ergologique.com/

http://qualite-web-lelivre.com/ (autre livre que je vous recommande)